Archives de Tag: Yoga

Initiation au Yoga Ashtanga Vinyasa – Cayenne 09/03/14

Par défaut
Uttanasana

Uttanasana

 

Urdhva Mukha Svanasana

Urdhva Mukha Svanasana

Adho Mukha Svanasana

Adho Mukha Svanasana

Trikonasana

Trikonasana

Parsvakonasana

Parsvakonasana

Prasarita C

Prasarita C

préparation à Utthita Hasta Padangustasana

préparation à Utthita Hasta Padangustasana

Sarvangasana

Sarvangasana

Halasana

Halasana

Matsyasana

Matsyasana

Publicités

Yoga & Kayak

Par défaut

Dans quelques jours, nous partirons pour une journée en accord avec la Nature: nous allierons Kayak & Yoga au fil de la Balaté, rivière tranquille de l’Ouest guyanais. Au hasard de recherches, je suis tombée sur le blog Wild Yoga et surtout sur cet article qui m’a donné beaucoup d’inspiration. Je partage avec vous simplement sa traduction.

La version originale en anglais se trouve ici: English version

Le Yoga et le kayak sont deux traditions antiques qui ont été avec nous depuis des milliers d’années. Aujourd’hui, les deux disciplines se complètent mutuellement très bien. Beaucoup de mes amis kayakistes, ici à Coloma, se sont mis au yoga dans les deux dernières années. Pour moi, ça a été une joie de partager avec eux une pratique qui a permis d’approfondir ma vie à bien des égards, et à peu près sauvé ma peau quand il a fallu pagayer.

Je m’intéresse sérieusement à la pagaie depuis 1988 quand j’ai acheté un kayak de mer et a commencé à explorer la côte de l’Alaska. J’ai trouvé la combinaison d’un décor alpin superbe et de plages ensoleillées, et peut-être que j’en rajoute un peu en disant ‘ensoleillée’ , particulièrement séduisante. Je suis tombé amoureux du kayak de mer. Ca a ravivé une passion d’enfance pour l’océan. Mais mon corps détestait le sport, ou, du moins, il ne pouvait tolérer être assis dans le cockpit d’un kayak avec mes jambes en face de moi, trop longtemps. Une heure et demie de pagaie faisait crier mon dos de douleur et mes jambes s’étaient endormies. Ces dernières s’effondraient d’ailleurs sous moi en sortant du bateau pour se tenir debout sur la rive. Il semblait que j’allais devoir abandonner kayak avant même de n’avoir d’avoir commencé.

Une partie du problème tenait à une faiblesse structurelle avec ma vertèbre L 4, appelée rétrolisthésis. Un manque de technique pour pagayer et une pauvre biomécanique ne faisaient qu’éxagérer la question du dos. Avec un pronostic de chirurgie du rachis à l’horizon, la futur était sombre. C’est alors que j’ai découvert le Yoga, et les nuages ​​ont commencé à se dissiper.

Au début je ne pouvais pratiquer le yoga que sur le dos. Les ischio-jambiers, les rotateurs externes de la hanche et les muscles du bas du dos devaient tous être étirés doucement et prudemment. Quelque chose ressemblant à un cours de yoga classique était hors de question, même Uttanasana, la posture de la pince en avant. J’étais un trentenaire, bientôt octogénaire. Bien que je ne pratiquais que quelques minutes par jour, j’ai commencé à éprouver moins de douleur dans le dos et plus de mobilité. J’ai donc ajouté quelques minutes et arrêter mes 2400 mg de dose quotidienne d’ibuprofène. Deux ans plus tard, j’avais une pratique de yoga d’une heure, ne prenait plus de médicaments , n’avait plus mal  et pouvait profiter du kayak.

Je suis relativement certain que si je n’avais pas trouvé le yoga, je ne pagayerais pas aujourd’hui. En tant que moniteur de kayak et professeur de yoga, j’ai appris à apprécier ce que le yoga peut faire pour les kayakistes. Bien sûr, je pense que le yoga est fantastique pour tout le monde. Dans les prochains blogs, nous allons examiner les nombreuses façons dont le yoga peut aider à améliorer les performances de pagaie et de maintenir la santé globale de la ceinture scapulaire. Restez à l’écoute.

kayaers-at-holgate

Pour une pratique saine et sans blessure…

Par défaut

Le Yoga est une pratique où vous allez pousser votre corps dans ses limites, et il est très facile de se blesser si on a une mauvaise pratique ou que l’on ne sait pas encore être bien à l’écoute de son corps. Voici quelques conseils à garder en tête…

Prévenez votre professeur avant le début du cours de toutes blessures, petits problèmes  du moment ou du passé. Il/elle vous donnera alors des conseils pour pratiquer sans aggraver votre situation.

Si, au cours de la séance, une partie de votre corps se ‘réveille’ et devient douloureuse, n’oubliez pas d’en prendre note mentalement, de ne plus ‘forcer’ à cet endroit et d’en discuter avec le professeur à la fin du cours.

Un peu de douleur est normal : les muscles travaillent, s’étirent dans des directions qui peuvent sortir de l’habitude. Votre corps se rebelle mais c’est une douleur subtile et bienvenue. A vous de trouver le point dans la posture où vous vous trouvez entre confort et inconfort. Cela peut se jouer parfois à quelques millimètres. Soyez à l’écoute mais osez aussi sortir de votre zone de confort.

En rêgle générale dans la pratique du Yoga, dés que vous sentez une ‘vraie’ douleur, c’est un cri d’alarme qu’il faut écouter. Dans ce cas, faites marche arrière dans la posture pour retrouver le point sans douleur.

Communiquez avec votre professeur. Rappelez-lui à chaque cours, discutez de l’évolution mais n’arrêtez pas le Yoga pour autant. C’est une belle pratique qui, bien encadrée, peut avoir des effets thérapeutiques si on met son ego de côté et accepte de revenir sur ses pas..

Yoga is a practice where you push your body to its limits, and it is very easy to get hurt if you have a bad practice or if you are not quite used to listen to your body’s subtle messages. Here are some tips to keep in mind …

Tell your teacher before the class begins about any injury and/or small, past or current issues. He / she will then give you advice to practice without worsening your situation.

If, during the session, a part of your body ‘awakens’ and becomes painful, do not forget to take a mental note, do not ‘force’ here and talk with your teacher at the end of the class.

A little pain is normal when muscles work, stretch out in unusual directions. Your body will rebel of course but it’s a  subtle and welcomed pain. You have to find the point in the posture where you are between comfort and discomfort. This can sometimes mean only a few millimeters. Be attentive but also dare going out of your comfort zone.

In a general way in the practice of Yoga, as soon as you feel a ‘real’ pain, it is an alarm bell you should listen to. In this case, back off to find the point without pain.

Communicate with your teacher. Remind him/her at each class if you need to, discuss the evolution but do not stop practicing Yoga. It is a beautiful practice that, when well supervised, may have therapeutic effects; but only if you put your ego aside and agree to go back a few steps ..

J’arrive comment?

Par défaut

dé – con – trac -té(e)!

Laissez derrière vous la journée de travail, les enfants, les chéri(e)s, les colocs, les soucis, les envies, le passé, le futur et que sais-je encore! Cette séance, c’est vous, pour vous, par vous (attention à l’ego quand même..) Pendant 1h/1h30, il n’y a rien d’autre à penser que le Yoga.

Amenez votre tapis de Yoga, ou à défaut, une serviette pour recouvrir celui que l’on vous prête.

Pensez à porter des vêtements confortables qui vous autorisent toutes sortes de mouvements.

Ayez toujours un châle pour ne pas avoir froid pendant la relaxation finale (si si, même quand il fait 30°, on peut ressentir un petit frisson et ce n’est ni recommandé ni agréable!)

et une petite bouteille d’eau pour pouvoir en boire quelques gorgées à la fin de la séance (mais pas pendant! pourquoi?)

Enfin, venez à pied, à vélo ou en covoiturage mais surtout venez à l’heure! Le Yoga demande de la discipline et ça commence dés les premières minutes. D’ailleurs, avez-vous pensé à éteindre votre portable?

re – la – xed!

Leave behind the day’s work, children, roommates, worries, desires, the past, the future and what not! This session is for you, you and you (but keep your ego in check ..) During 1h/1h30, there is nothing else to think about but Yoga.

Bring your yoga mat, or if you don’t have one, bring a towel to cover the one you borrow.

Remember to wear comfortable clothes that allow you all kinds of movements.

Always have a shawl to keep warm during the final relaxation (yes, even when it’s 30 degrees, you can feel a little chilly and it is neither recommended nor pleasant!)

and a small bottle of water to be able to drink a few sips at the end of the session (but not during! why ?)

Finally, just walk, cycle or carpool but most importantly, be on time! Yoga requires discipline and it starts in the first few minutes. Besides, have you thought to turn off your mobile?

Se préparer à une séance

Par défaut

Il est préférable de se préparer à sa séance de Yoga pour pouvoir en tirer tous les bénéfices. Il n’y a pas grand-chose à faire mais cela dit..

  • se retenir de manger 2 heures avant la séance! Cela peut paraître beaucoup mais s’explique très facilement:

Vous allez avoir besoin de toute la capacité de vos poumons pendant la séance.

La cage thoracique change de forme et de volume à chaque inspiration et expiration. Par contre, l’abdomen, lui, change de forme mais pas de volume!

Ce qui veut dire que si vous remplissez votre estomac, il doit trouver de la place pour ce nouveau volume.. au seul endroit possible: là où les poumons se remplissent. Du coup, avec moins de place disponible, ils se rempliront moins à l’inspiration, rendant votre expiration plus courte aussi.

C’est peut-être le moment aussi de demander aux fumeurs d’éviter de s’en griller une p’tite juste avant la séance..

Pour en revenir à notre estomac et notre système digestif, sachez que, au cours de la plupart des séances de Yoga, vous rencontrerez des postures en torsion. Imaginez l’effet que ça puisse avoir sur un système digestif en plein travail.. Maintenant, imaginez l’effet sur un système digestif au repos: un vrai massage et soin thérapeutique!

Et ce système digestif en plein travail demande beaucoup d’énergie au corps pour faire ce qu’il a à faire. Cela amenuise les ressources que vous aimeriez avoir disponibles pour votre pratique!

It is best to prepare for a Yoga session in order to reap all the benefits. There is not much to do but having said that ..

  • refrain from eating two hours before the session! This may seem a lot but it can be easily explained:

You will need the full capacity of your lungs during the session.

The chest changes in shape and volume at each inhalation and exhalation. On the contrary, the abdomen changes in shape but not in volume!

This means that if you fill your stomach, it must find some space for this new volume .. the only space available is where the lungs fill. So, with less available space, they will fill less on the inhale, making your exhale shorter too.

It may also be the right moment to ask smokers to avoid having a ciggie just before the session ..

To return to our stomach and our digestive system, be aware that in most Yoga sessions, you will encounter twisting postures. Imagine the effect it may have on a digestive system at work .. Now imagine the effect on a digestive system at rest: a real therapeutic massage and healing care!

Moreover, a digestive system at work requires a lot of energy for the body to do what it has to do. This diminishes the resources that you would like available for your practice!