Pour les pratiquants aguéris qui connaissent déjà la première série, Claire ouvrira la salle Sabayo tous les mercredis soirs de 18h à 20h pour une pratique libre – réservée aux adhérents Yogaianas.

Ou en cours particuliers avec vanessa.

Le Yoga Ashtanga Vinyasa est une pratique de Yoga créé par K. Pattabhi Jois à Mysore, en Inde. Grâce aux enseignements de T. Krishnamacharya, son gourou, il a conçu différentes séries pour l’étudiant de Yoga. La première série est appelé Yoga Chikitsa, ce qui signifie Yoga Thérapie. Son but est de nettoyer, purifier et renforcer notre corps, l’esprit et les sens. Il va me prendre des années (et plus probablement des décennies!) à maîtriser cette série avant de pouvoir passer à la série intermédiaire, Nadi Shodana, et ainsi de suite.

Chaque série est composée de Salutations au Soleil, de postures debout ou āsanas en sanscrit, d’une série de postures spécifiques à la série, des saltos & des inversions et une séquence de fin avant la relaxation finale en Savāsana. La concentration est triple: le regard ou drishti pour justement aider à la concentration, les trois verrous ou bandhas (Mula Bandha une contraction des muscles pelviens, Uddiyana Bandha dans le bas-ventre et Jalandhara Bandha dans la gorge) et le principe de Vinyasa qui lie le mouvement et le souffle, mais qui fait aussi référence à la séquence de postures que nous trouvons entre les postures assises. Un autre aspect important, qui se trouve dans Vinyasa, est la respiration Ujjayi: le bruit doux que nous créons dans la gorge apaise l’esprit, mais il apporte aussi de la chaleur dans le corps ce qui assouplit les muscles, mais aussi nous fait transpirer les toxines.

Toutefois, la pratique du Yoga Ashtanga ne se limite pas à une série de postures. Patanjali, un ancien sage indien a écrit (ou est censé avoir écrit) les Yoga Sutras, qui présentent la philosophie du yoga et ses célèbres huit (ashta) membres (anga) pour créer l’union entre le corps et l’esprit, mais aussi pour nous aider à vivre une vie pleine de sens et utile. Les deux premières branches sont appelées Yamas (souvent traduit par «restrictions» ou comment vivre avec les gens et les choses qui nous entourent) et Niyamas (face à notre vie intérieure). La troisième, Asana (la pratique physique des postures pour renforcer le corps et l’esprit, et pour qu’il soit prêt pour passer de longues heures en méditation) est liée à la quatrième branche du Prānāyāma (techniques de respiration pour contrôler le souffle, mais aussi le Prāna, l’énergie subtile du corps). Ces deux derniers nous mènent aux quatre derniers membres: Pratyāharā (retrait des sens), Dhāranā (concentration), Dhyāna (méditation) et enfin, Samādhi, un état profond de méditation qui apporte l’extase pour le praticien ou l’Union avec le Divin.

Pour nous aider à progresser dans cette voie et dans notre pratique, nous devons également garder à l’esprit deux termes importants également développés dans les Yoga SutrasAbhyāsa (la pratique) et Vairāgya (le détachement). Ils sont le Yin et le Yang de la pratique, où nous devons trouver le juste équilibre entre les deux pour devenir un bon yogi (ou yogini pour les femmes).

Les bénéfices de la pratique du Yoga Ashtanga Vinyasa sont infinies. Il y a des avantages évidents pour la santé obtenus grâce à une pratique régulière avec plus de souplesse et de force, mais on peut aussi mentionner la compassion et la compréhension pour les autres et moi-même, la confiance, un mode de vie sain, une meilleure emprise sur les émotions, de meilleures relations avec le monde qui nous entoure et la liste pourrait ainsi continuer encore et encore et encore …

Do your practice and all is coming..                                 Pattabhi Jois

Ashtanga Vinyasa Yoga is a Yoga practice established by K. Pattabhi Jois in Mysore, India. Thanks to the teachings of T. Krishnamacharya, his guru, he devised different series for the Yoga student. The first or primary series is called Yoga Chikitsa, which means Yoga Therapy. Its aim is to cleanse, purify and strengthen our body, mind and senses. It will take me years (and more probably decades) to master this series before being able to move on to the intermediate series, Nadi Shodana, and so on.

Each series is composed of Sun Salutations, standing postures or āsanas in Sanskrit, specific postures to the series, backbends, inversions and a finishing sequence before the final relaxation in Savāsana, the corpse pose. The focus is threefold: the gaze or drishti to help with concentration, the three locks or bandhas (Mula Bandha a contraction of the pelvic muscles, Uddiyana Bandha in the lower abdomen and Jalandhara Bandha in the throat) and the principle of Vinyasa which links movement and breath together but also refers to the sequence of postures we find between postures. Another important aspect, which is found in Vinyasa, is the Ujjayi breathing: the soft sound we create in the throat calms the mind, but it also brings up heat in the body which softens the muscles but also makes us sweat out toxins.

However, the practice of Ashtanga Yoga is not limited to a series of postures. Patanjali, an ancient Indian sage wrote (or is supposed to have written) the Yoga Sutras, which presented the philosophy of Yoga and its famous eight (ashta)limbs (anga)to create union between body, mind and spirit but also to help us live a meaningful and purposeful life. The first two limbs are called Yamas (often translated as ‘restraints’ or how to live with people and things around us) and Niyamas (dealing with our inner life). The third one, āsana (the practice of body postures to strengthen the body and the mind, and get them ready for long hours spent in meditation) is linked with the fourth limb Prānāyāma (breathing techniques to control the breath but also the energy prāna within our bodies). The latter two lead to the last four limbs: Pratyāharā (withdrawal of the senses), Dhāranā (concentration), Dhyāna (meditation) and finally Samādhi, a profound state of meditation bringing ecstasy to the practitioner or Union with the Divine.

To help us progress on this path and in our practice, we also need to keep in mind two important terms also expended in the Yoga Sutras: Abhyāsa (practice) and Vairāgya (detachment). They are the Yin and Yang of one’s practice, where we have to find the balance between them to develop into a proper yogi or yogini for women.

The benefits of practicing Ashtanga Vinyasa Yoga are quite infinite. There are the obvious health benefits gained from a regular practice with more flexibility and strength, but we can also mention compassion and understanding for others and me, confidence, an all-round healthy lifestyle, a better grip on emotions, better relationships and the list could go on and on and on…

AshtangaVinyasa200Hr_diplome

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s